Accueil du site > Lexicommon > agenda 21

AGENDA 21

« L’agenda 21 est le programme de développement durable pour le XXIème siècle, que la communauté internationale s’est engagée à mettre en œuvre lors de la conférence internationale de Rio sur l’environnement et le développement, en 1992. Il relève d’un projet global et concret dont l’objectif est de mettre en œuvre progressivement, de manière pérenne et évolutive le développement durable à l’échelle d’un territoire dans une démarche partenariale entre collectivités, entreprises, associations, citoyens, etc. Tous les acteurs sont invités à traduire l’agenda 21 à leur niveau : stratégie française, européenne de développement durable, Agendas 21 locaux des villes, départements, régions… [1] ».

[1] Définition issue de Ritimo, Dossier Commerce équitable : http://www.ritimo.org/dossiers_them...

Lire la suite

Ritimo

Définition développée

L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) précise que l’agenda 21 « liste une série d’actions devant être intégrées aux législations nationales de manière prioritaire pour progresser vers un développement durable (équité sociale, efficacité économique, viabilité écologique) [1] ». L’observatoire national des agendas 21 locaux et pratiques territoriales de développement durable, le détaille de la sorte : « L’agenda 21 est un projet territorial de développement durable qui se veut :
- participatif, mobilisant différents acteurs impliqués sur le territoire,
- volontaire, à l’initiative des collectivités,
- transversal, coordonnant les différents enjeux, les différentes compétences et les différents niveaux de collectivités,
- adapté aux spécificités du territoire,
- articulant une logique de long terme à des actions pragmatiques et concrètes.

Ce document transversal se base :
- dans une première étape sur la réalisation d’un diagnostic partagé par les différents acteurs,
- dans un second temps sur les grandes orientations stratégiques du territoire en matière de développement durable
- décliné par un programme opérationnel d’action, soumis régulièrement à évaluation.

L’agenda 21 constitue un outil intéressant à plusieurs égards, il permet de :
- Sensibiliser et familiariser les acteurs aux enjeux liés au développement durable,
- Susciter l’échange autour d’un projet de territoire,
- Intégrer les principes du développement durable dans l’ensemble des champs d’action de la collectivité,
- Rendre plus lisible les actions de la collectivité en matière de développement durable,
- Renouveler les modes de faire institutionnel vers un modèle de gouvernance privilégiant une approche pluri-dimensionnelle et multi-sectorielle [2] ».

[1] Source ADEME (www.ademe.fr), Glossaire : http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseS...

[2] Observatoire national des agendas 21 locaux et pratiques territoriales de développement durable (piloté par l’association 4D), L’agenda 21 local, de quoi s’agit-il ?, Éléments de définition : http://observatoire-territoires-dur...

Historique de la définition et de sa diffusion

Selon l’observatoire national des agendas 21 locaux et pratiques territoriales de développement durable : « Avec le Sommet de la Terre à Rio en 1992, où 178 pays s’engagent pour la mise en œuvre d’un développement plus durable de la planète, et la charte d’Aalborg en 1994, où 67 représentants d’autorités locales européennes constituent un réseau de villes durables, l’engagement international pour le développement durable s’est affirmé [1] ».

[1] Observatoire national des agendas 21 locaux, Op. cit.

Utilisations et citations

« L’agenda 21 local est un projet définissant les objectifs et les moyens de mise en œuvre du développement durable du territoire. Il est élaboré par la mise en cohérence des objectifs de la collectivité et en concertation avec l’ensemble de ses acteurs socio-économiques. C’est un processus basé sur un diagnostic, qui va permettre d’établir un programme d’actions, lui-même périodiquement évalué selon une grille d’indicateurs pour être éventuellement réorienté dans ses étapes suivantes.(...). Il est conçu à partir des réalités et du contexte du territoire, (...), il implique le décloisonnement des domaines de compétences des élus et des services, (...), il fait appel aux forces vives de la communauté, (...) il contribue à la construction d’une culture du développement durable » - D.Bidou, extrait de « Territoire et développement durable », guide des collectivités locales pour la mise en œuvre d’un développement durable, Comité 21, association des maires de France, Caisse des dépôts et consignations, Électricité de France, avril 2001 [1].

[1] cité in Site Démocratie participative et débat public (participation locale), glossaire, entrée "développement durable" : http://www.participation-locale.fr/...

Pour aller plus loin

Plus de ressources avec la recherche Scrutari.

Autres références

Action 21, Plan d’action pour le 21ème siècle adopté lors du sommet de la terre de Rio , 1992 ; site des Nations unies : http://www.un.org/french/events/rio...

Nations Unies, Rapport du Sommet mondial pour le développement durable, Johannesburg (Afrique du Sud), 26 août- 4 septembre 2002 : http://www.unctad.org/fr/docs/aconf...

Sitographie :

Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) : http://www.fnab.org/

Global chance : http://www.global-chance.org/

Observatoire national des agendas 21 locaux et pratiques territoriales de développement durable : http://www.observatoire-territoires...

Espace discussion

Réagir

Le moteur de recherche