Accueil du site > Lexicommon > œconomie

ŒCONOMIE

Le terme est aujourd’hui utilisé par certains économistes et chercheurs, pour proposer une vision plus transversale de l’économie. L’œconomie recouvre les principes, agencements institutionnels, méthodes, modalités techniques de production ou d’échange élaborés et mis en œuvre pour permettre à la société de tirer au mieux parti des ressources de la planète et des systèmes techniques existants en vue du maximum de bien-être.

Lire la suite

Définition : Pierre Calame

Définition développée

Le terme « œconomie » renvoie à ce que l’on cherche à bâtir pour l’avenir ; il correspond à la branche de la gouvernance qui organise la production d’échanges et la consommation des biens et services. Il désigne, selon Pierre Calame, une branche de la gouvernance qui a pour objet de créer des acteurs et des agencements institutionnels, des processus et des règles visant à organiser la production, la répartition et l’utilisation de biens et de services en vue d’assurer à l’humanité tout le bien-être possible en tirant le meilleur parti des capacités techniques et de la créativité humaine, dans un souci constant de préservation et d’enrichissement de la biosphère, de conservation des intérêts, des droits et des capacités d’initiative des générations futures et dans des conditions de responsabilité et d’équité suscitant l’adhésion de tous.

Historique de la définition et de sa diffusion

Si tant est qu’il soit issu d’un mot du vieux français, hérité d’avant le siècle des lumières, le terme œconomie est de nouveau utilisé au 21ème siècle, notamment pour se distinguer du terme « économie », lequel comporte un caractère si dominant que ce qui lui est rattaché finit souvent par avoir une valeur d’évidence ou de loi de la nature.

Pour aller plus loin

Plus de ressources avec la recherche Scrutari.

Autres références

Pierre Calame, Essai sur l’Œconomie, Éditions Charles Léopold Mayer, Mars 2009.

Oeconomies, les articles "Oe/économie" et leurs désignants dans l’Encyclopédie. Document de travail du Greqam (groupement de recherches en Economie quantitative d’Aix-Marseille - UMR - CNRS 6579)

Dictionnaire Universel de Furetière, 1690

Bibliothèque Numérique Européenne (www.European.eu) : Traité de l’Oeconomie politique : dédié en 1615 à la Reyne mère dy roy/ par Antoyne Montchrétien ; avec introduction et notes par Th. Funck-Brentano.

Louis LIGER, Oeconomie générale de la Campagne ou nouvelle rustique, éditions Charles de Sercy, 1700.

Journal Oeconomique, Antoine Boudet, imprimeur du Roi et du châtelet, 1752, "Mémoires, notes et avis sur l’agriculture, les arts, le commerce et tout ce qui peut y avoir rapport, ainsi qu’à la conservation et à l’augmentation des biens des familles." Rob Dodsley, Oeconomie de la vie humaine, éditions VASSE, 1773

François Quesnay, Essai physique sur l’oeconomie animale, édition Guillaume Cavelier, 1736.

Entrée « Oeconomie  » dans le Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oeconomie

Pierre Calame, Sept leviers pour la transition de l’économie à l’oeconomie, 13 juillet 2011, Forum pour une nouvelle Gouvernance Mondiale, disponible sur : http://rio20.net/fr/propuestas/sept...’economie-a-l’oeconomie

Dossier vidéo « L’Intelligence de la Gouvernance au Défi de l’Oeconomie  », disponible depuis le .PDF : http://www.intelligence-complexite....

Espace discussion

Réagir

Le moteur de recherche